Accueil du site > Alerte et Plaidoyer > Un Rapport de l’ONU tire sur la sonnette d’alarme

Pente raide de la violence pré/postélectorale en RDC

Un Rapport de l’ONU tire sur la sonnette d’alarme

Le 16 novembre 2011

Le Rapport du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme et les Libertés Fondamentales en période pré-électorales en République Démocratique du Congo se passe de tout commentaire. Publié à Genève en début novembre 2011, ce rapport du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme a répertorié 188 violations des droits les plus souvent bafoués dans le pays du 1er novembre 2010 au 30 septembre 2011. Il s’agit spécialement de « la liberté d’expression, y compris les attaques et menaces contre les journalistes, les droits à la liberté, l’intégrité physique et la réunion pacifique ».

Le Great Lakes Peace Initiative Center salue la publication de ce rapport et se réjouit de la décision de la CPI à suivre le déroulement du processus électoral en RDC pour prévenir la violence avant, pendant et après le déroulement du scrutin. Pour soutenir cet effort, le GLPIC mobilise ses membres affiliés au niveau local (particulièrement au Kivu) pour enregistrer les cas de violation des droits de l’homme durant le processus en vue de transmettre au moment opportun un rapport conséquent au Bureau conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme de Genève sur les incidents qui pourraient survenir durant la période sensible de cette élection historique pour la RDC en quête de paix et de sécurité pour sa population.

Lire le rapport de l’ONU sur les Droits de l’Homme et les libertés fondamentales en RDC.

Guilain Mathe
Director, Great Lakes Peace Initiative Center (GLPIC)
www.glpic.org

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0