Accueil du site > Alerte et Plaidoyer > Le Rwanda contre les drones en RDC

Une position qui frise la complicité ?

Le Rwanda contre les drones en RDC

By Guilain Mathe, 11 January 2013

L’histoire retiendra que l’Etat rwandais a eu l’honneur de siéger au conseil de sécurité de l’ONU alors qu’il est sous le feu des accusations par les Nations-Unies d’agression de son voisin congolais. Une imposture qui pourra avoir des conséquences fâcheuses sur la restauration de la paix au Kivu dans les deux années à venir. D’ores et déjà, les premiers effets n’ont pas tardé à se faire jour.

Dernière mise à jour : 9 janvier, 2013 - 14:01 GMT

Source : http://www.bbc.co.uk/afrique/region...

Le Rwanda s’oppose à l’utilisation de drones dans l’est de la République du Congo, proposée par les Nations unies.

Mardi, Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations unies pour les opérations de maintien de la paix, avait déclaré au Conseil de sécurité que la Monusco, la Mission de maintien de la paix des Nations unies au Congo, prévoyait de déployer trois drones pour surveiller l’est de la RDC.

Le Rwanda a jugé l’envoi de drone prématuré.

“Il n’est pas sage d’utiliser un engin sur lequel nous n’avons pas suffisament d’informations”, a déclaré Olivier Nduhungirehe, vice-ambassadeur du Rwanda à l’ONU.

“L’Afrique ne deviendra pas un laboratoire pour des engins d’espionnage de l’etranger”, a-t-il ajouté.

Selon les diplomates à l’ONU, la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni sont favorables à l’utilisation de ces avions de surveillance sans pilote.

Toujours selon ces diplomates occidentaux, l’opposition du Rwanda est la première manifestation des difficultés attendues sur le dossier de la RDC pendant que le Rwanda siégera au Conseil de sécurité au cours des deux prochaines années.

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon devrait soumettre dans les prochaines semaines des recommandations sur les moyens d’améliorer la Monusco, dont la réputation a été sévèrement entamée par la prise de la ville de Goma par les rebelles du M23 en novembre dernier, sous les regards impuissants des Casques Bleus de l’ONU.

L’armée congolaise, appuyée par la Monusco, affronte les rebelles congolais du M23 depuis près d’un an dans l’est de la RDC. Selon les experts de l’ONU, le M23 est soutenu par le Rwanda et l’Ouganda.

Posted by Guilain Mathe

Director, GLPIC

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0