Accueil du site > Alerte et Plaidoyer > La société civile du Kivu appelle à bannir les actes xénophobes

Guerre au Kivu : L’avancée rapide de la rébellion du M23 attise la haine contre la communauté Tutsi à Goma

La société civile du Kivu appelle à bannir les actes xénophobes

By Guilain Mathe, 10 juillet 2012

D’aucuns s’étonnent de l’avancée fulgurante de la rébellion du M23 qui met en échec l’armée congolaise appuyée militairement par les casques bleus des Nations Unies. En moins d’une semaine, plusieurs localités, dont la ville stratégique de Bunagana frontalière avec l’Ouganda, sont tombées entre les mains de cette rébellion. Celle-ci a été longtemps minimisées par les autorités congolaises qui la qualifiaient d’une simple mutinerie, hélas ! Un casque bleu de l’ONU du contingent indien a été tué. On signale que l’armée bat en retraite, abandonnant sans combat certaines localités aux rebelles du M23, ou encore à la rébellion Hutu des FDLR. Cette avancée fulgurante de la rébellion vient confirmer les soutiens rwandais dont elle bénéficie comme cela a été dénoncé par le dernier rapport des experts de l’ONU sur la violation de l’embargo sur les armes en RDC. Le lundi 09 juillet 2012, les taximens motards de Goma ont manifesté, scandant les appels au gouvernement de leur fournir des armes pour aller combattre la rébellion. Plusieurs jeunes incontrôlés se sont joints à eux, clamant l’expulsion des sujets tutsi de la ville. Selon les sources de GLPIC sur place à Goma, certains membres de la communauté Tutsi ont même été agressé par ces derniers, malgré les appels des autorités congolaises à une mobilisation généralisée dans le respect mutuel et la tolérance pour faire échec à la rébellion. La société civile du Kivu exhorte les populations civiles à éradiquer toute tendance xénophobe dans leur mobilisation pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale de la RDC.

BULLETIN D’INFORMATION SOCIETE CIVILE N-KIVU, 10 Juillet 2012

DECLARATION DES COORDINATIONS PROVINCIALES DE LA SOCIETE CIVILE DU NORD KIVU ET DU SUD-KIVU FACE AUX ACTES DE XENOPHOBIE OBSERVES CONTRE QUELQUES SUJETS TUTSI A GOMA

C’est avec très grande amertume que nous avons appris des actes de vandalisme et de xénophobie perpétrés ce lundi 9 juillet 2012, à l’endroit de certains sujets TUTSI par certains jeunes de la Ville de GOMA lors de leur manifestation contre l’avancée de M23 en territoire de Rutshuru.

En effet, nos Coordinations condamnent ces actes qui sont de nature à fragiliser la paix sociale, la cohésion inter communautaire, la concorde et l’unité nationale. Elles exigent que de sanctions soient prises à l’endroit des auteurs de ces crimes une fois identifiés par les autorités compétentes.

Par ailleurs, les forces vives du Nord et du Sud Kivu estiment que ces actes ont été montés de toutes pièces par le RWANDA et le M23 pour tenter de dénaturer l’image de leur agression, en faisant croire à l’opinion qu’il ya une chasse contre les Tutsi au Nord Kivu. Elles en attirent l’attention du Conseil de Sécurité de Nations Unies sur les mensonges éhontés à travers lesquels les agresseurs veulent récupérer la situation, en cherchant à calomnier le Gouverneur du Nord Kivu ou la Société Civile locale d’être instigateur de ces actes ignobles.

En outre, les Coordinations de la Société Civile du Nord Kivu et du Sud-Kivu mettent en garde contre la campagne de terreur, de haine, d’intoxication et de manipulation mise en place par le M23 qui, par tous les moyens, cherche à se disculper de ses responsabilités en se présentant comme protecteurs des civils.

Enfin, elles fustigent les stratagèmes utilisées par ces ennemis de la paix pour décourager les Congolais de leurs sentiments patriotiques exprimés par la contribution financière de soutien aux FARDC en vue de témoigner de leur solidarité aux militaires engagés aux fronts contre eux.

Elles prennent en témoins toute la Communauté et en appelle les Nations Unies à contraindre le Gouvernement Rwandais de retirer ses troupes présentes sur le Territoire Congolais en faveur du rétablissement de la paix dans la sous-région.

Ainsi fait à Kinshasa, le 09 juillet 2012 ;

Pour les Coordinations de la Société Civile du Nord Kivu et du Sud-Kivu,

Elodie NTAMUZINDA, Présidente Société Civile S-KIVU

Thomas D’AQUIN MUITI, Président Société Civile N-KIVU

SOCIETE CIVILE DE LA R.D.CONGO

COORDINATION PROVINCIALE DU NORD-KIVU

E-mail : societecivilenk@yahoo.fr ; Tél :(+243) 994.4105.34 ; 993.5353.53 ; 810.7575.11

(Si ce Bulletin vous intéresse, n’hésitez pas à nous écrire ou nous contacter directement au téléphone. Le Président de la SC-NK, Thomas D’AQUIN MUITI est joignable au : +243.994.4105.34 ; 815.995.402 ; nos mails privés : « thdaquin@yahoo.fr, okavota@yahoo.fr, justinekascoth@yahoo.fr, kataliko_teddy@yahoo.fr »)

Mis en ligne par Guilain Mathe

Director, GLPIC

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0